REMISE du 19 octobre 2010 à la FFL

Publié le par Etoile civique

ffldrapeau

 

Messieurs et Mesdames les présidents,

Messieurs les directeurs,

Mesdames, Messieurs,

Chers amis et vous tous en vos grades et qualités,

Mes remerciements seront au titre de l'Etoile Civique que j'ai l'honneur de présider, pour vous remercier chaleureusement de votre présence.

 

FFLsalle

 

Le fait que la plupart d'entre vous aient déjà entendu parler de l'Etoile Civique exonère son président de discours superflus. Permettez-moi seulement de rappeler d'un mot, pour celles et ceux qui ne nous connaissent  pas encore que, relais du MERITE CIVIQUE, notre Etoile vise :

- à rechercher les expressions du mérite sous toutes ses formes, qu'il s’agisse d'actions, de paroles ou d'écrits,

- à participer au progrès et à l'épanouissement individuel et collectif de 1'individu

- à récompenser celles et ceux qui, hors du commun, mènent un combat contre la médiocrité.

Il va de soi que notre démarche ne peut valablement s’inscrire qu'en se maintenant écartée de toute appartenance partisane, s'assurant ainsi un irréfutable caractère d'objectivité,

Mesdames et Messieurs, si 1'Etoile Civique avait, jusqu'à ces dernières années, limité son champ d'action à 1'intérieur de nos frontières, la naissance du XXIe siècle imposait naturellement une évolution ; c'est chose faite puisque nos précédente promotions FRANCE MEMOIRE FRANCOPHONIE et FRANCE DE GAULLE ADENAUER ont vu célébrer notamment 1"Allemagne, l'Ile Maurice, la Norvège et plus récemment le Gabon

Les personnes ou les structures distinguées de 1'Etoile Civique sont donc des éléments d'élite, récompensés, vous l'avez compris, pour un comportement modèle, porteur pour la société.

Mesdames, Messieurs, si nous nous essayons à définir ce qu'est le civisme, et ce n'est pas chose aisée, peut-être pourrions-nous nous risquer à dire que le civisme c'est une façon de vivre harmonieusement dans une entité, qu'elle soit locale, nationale, européenne, mondiale, et, qui sait, peut-être un jour, universelle ? Nous pouvons peut-être dire que le civisme c'est, pour un groupe, une manière d1évoluer paisiblement en se référant à des règles élaborées pour le bien-être de toutes et de tous.

Convenons que, si la route est tracée, l'Abbé PIERRE, notre Etoile d'Or, le disait haut et fort : « les pierres d'achoppement que sont l'égoïsme, l'individualisme, 1'intolérance et parfois le simple laisser-aller ne manquent pas, toujours prêtes à prendre le dessus sur des structures sociétales pas toujours suffisamment armées et parfois démissionnaires »

C'est pourquoi, notre action, que nous savons discrète mais que nous prétendons absolument irremplaçable, irremplaçable parce que nécessaire, doit, pour assurer sa pérennité, porter obligatoirement son regard en direction de la jeunesse, de ces jeunes souvent insouciants, (mais ne 1'étions-nous pas à leur âge ?) de ces jeunes parfois sans repères, car ni la famille ni 1'école ne les leur a souvent donnés, de ces jeunes pris parfois en mains par des adultes manipulateurs. Peut-on leur tenir rigueur de leur ignorance donc de leur mépris pour les mots-clefs que sont LIBERTE, EGALITE, FRATERNITE? Avons-nous, pour autant, le droit de leur laisser ignorer les mots civiques ; SOLIDARITE et TOLERANCE MUTUELLE ? Cette action - jeunesse, loin d'être en opposition au devoir de mémoire, s"avère au contraire très complémentaire et ce ne sont pas les rappels à 1'ordre de 1'année 2010 qui m'apporteront la contradiction- Mesdames et Messieurs. cette action s'inscrit dans le "tous les jours", elle s'inscrit dans le "partout", elle s'inscrit dans le "tous niveaux".

Mesdames et Messieurs, la raison d'être de la manifestation d'aujourd'hui.» c'est l'inauguration de la promotion du 80eanniversaire, parfaite illustration de la démarche que je viens d'évoquer.

L’ensemble des personnes qui vont recevoir notre Etoile va confirmer mes propos : leur appel successif vous montrera combien notre quête de mérites, et j'emploie ce mot au pluriel, a été fructueuse. Leur action s'inscrit dans des domaines très divers, mais elle a un dénominateur commun : le triomphe sur la médiocrité.

Si 1'attribution de notre Etoile civique honore les récipiendaires, ceux-ci enrichissent notre association. Ils forment une prestigieuse élite civique, morale et fraternelle et offrent de merveilleux exemples qui élèvent 1'homme au-dessus de lui-même.

Je vous remercie de votre attention.

 


 

 

fflsalaun

SALAÜN Yves

 

Cher Monsieur, Sachez que nous vous accueillons les bras ouverts. En effet, connaissant les qualités de vote père "bon sang ne saurait mentir".

Vous êtes Ingénieur titulaire de nombreux diplômes  universitaires. Vous débutez votre vie professionnelle au Centre Scientifique d'Orsay, puis à Alcatel site de Marcoussis, au Centre d’Etudes Nucléaire de Saclay-Framatome. 1993-1994, vous êtes enseignant, chaire de physique nucléaire et détection de métaux.

De 1994 à 2000, vous êtes co-fondateur de la Sté d'Applications industrielles et médicales.

En 2008 vous êtes consultant à l'Ecole d’Ingénieurs (Groupe CESI).

Remarquable  ascension, mais votre engagement associatif est aussi remarquable :

En 1993-94 vous êtes volontaire pour le Service national  long dans la Marine, responsable des gardes scientifiques et enseignant à la chaire de physique nucléaire.

1995 à 1998 Moniteur bénévole à 1'Ecole de Pilotage et commissaire de piste bénévole.

En 1998, vous créez le championnat mini-groupe lors des 24 heures d’endurance Grandes écoles/Entreprises.

2007-2008, toujours à titre bénévole au sein de l'A.S.P.T.T. comme organisateur et membre du Bureau.

Vous pratiquez le tennis, la course automobile, le football, l'œnologie et la gastronomie vous intéressent au plus haut point.

Pour votre engagement, votre don de soi, nous sommes heureux de vous compter des nôtres en vous décernant notre médaille d’Or.

 


 

 

fflgalardini

GALARDINI Stéphane

 

Vous êtes diplômé de Ecole Nationale de Procédure. De 1985 à 1992, à titre bénévole vous avez œuvré dans de nombreuses commissions de Droit et Magistrature dans une grande institution.

Votre parcours associatif est édifiant, qu’on en juge :

- Ancien vice-président de la section de la Celle Saint-Cloud du Mouvement Européen France,

- Ancien chargé  de Mission du Mouvement Européen France pour les Yvelines;

- Ancien chargé de mission pour Paris du Souvenir Napoléonien de Monaco,

- Ancien secrétaire général pour la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur de l’association d’Anciens Combattants Franco-Britannique,

- Membre du comité et Commissaire de la Flamme sous l’Arc de Triomphe,

- Membre des Amis de la Fondation Charles de Gaulle,

- Membre participant de la Fondation de la France Libre

- Membre du Comité du Souvenir de Paris 1er

- Membre de Mémoire du Mont Valérien,

- A l’Union des Gaullistes de France, après avoir été Ancien secrétaire national de l’UGF de 2001 à 2007, puis ancien secrétaire général de l’UGF de 2007 au 18 novembre 2009, vous devenez Président national de l’UGF depuis le 19 novembre 2009.

- Titulaire de nombreuses distinctions, dont la médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports et de la vie associative.

- Vous avez été nommé citoyen d’honneur et médaillé de la ville de Verdun pour le soutien et la sauvegarde du symbolisme national de la Voie Sacrée.

A l’ensemble de votre palmarès, l’Etoile Civique est heureuse avec ses compliments de vous décerner sa médaille de Vermeil.

 


 

ffl-noury

Daniel André NOURY

 

Vous avez vécu dans le 93 et cela ne vous à pas fait baisser les bras, bien au contraire, vous luttez encore plus pour que les jeunes soient de moins handicapés par cette co-notation.

Vous avez gravi tous les échelons dans la hiérarchie de votre équipe éducative.

Vous êtes diplômé en Droit et avez préparé l’ENA. Vous optez pour le marketing politique, dans le domaine de la communication, afin de valoriser le candidat politique. Vous avez de ce fait participé aux municipales, cantonales de votre agglomération ainsi que les régionales. Vous effectuez un rôle d’interface entre la presse et les hommes politiques.

Votre axe de prédilection est la qualité de la vie dans le cadre du Grenelle de l’Environnement.

Vous êtes bien sûr concerné et préoccupé par les problèmes liés au phénomène banlieue dite défavorisée, mais surtout mal comprise. Vous entreprenez une étude approfondie du RSA et RMI afin de mieux les comprendre et les aider.

Vous avez animé et géré une radio : « Voltage FM », ainsi qu’une structure de développement à l’International entre la France et les USA. Cela vous conduit à mettre en place un site avec Miami. Cette association est chargée de faciliter les relations des étudiants dans le cadre socio-éducatif et culturel., et vous y préparez un voyage au profit des enfants des cités.

Manifestement, votre vie est tournée vers les problèmes des banlieues, et de par votre rôle d’attaché parlementaire, vous voulez faire passer un message fort aux politiques.

De ce fait, en vous décernant sa médaille de Vermeil, l’Etoile Civique se joint a vous pour ce combat d’intégration et d’égalité des chances.

 


 

ffllevaleur2

Paulette et Roger LEVALLEUR

 ffl-lemarec

Allocution de René Marbot

Chère Paulette, voilà 28 ans que nous connaissons grâce au Général de Gaulle.

Vous avez été baptisé à Saint-Pierre de Montmartre et faite citoyenne d’Honneur de la République de Montmartre voici quelque temps.

Vous avez d’abord habité en Suisse où votre papa est, bien entendu horloger. Mais votre père à une passion, après sa fille il aime le cheval. Il ouvre un manège d’équitation à Vevey dans lequel vous apprenez l’Art équestre.

En  1941, vous vous engagez à Londres dans les Forces Françaises Libres, dans le corps des Volontaires françaises qui comptera environ 600 femmes. Vous êtes à ce titre une pionnière de la Résistance. Vous servez au BCRA, Le Bureau qui contrôle les actions menées sur la France Libre, chargé d’organiser et de coordonner les actions de Résistance.

A la fin de la guerre, vous entrez à la société SHELL où, atteinte du virus du cheval, vous réussissez à créer pour le comité d’entreprise une section équestre. C’est dans ce manège de votre père, que vous rencontrez Roger venu prendre des leçons d’équitations.

Né en 1928, à Paris, Roger Levalleur a été scout de France et Routier. Durant son service militaire, dans l’Armée d’Afrique du Nord, il est blessé et pensionné.

Sa profession est la coiffure et son hobby le cheval.

Avec l’aide de Paulette, il crée la société Hippique de l’Eperon de Neuilly-sur-Seine. Il devient également journaliste équestre et cinéaste équestre. Paulette et lui assistant à 11 Jeux Olympiques et participent à de nombreuses compétitions. Leur longue carrière leur vaut la médaille d’Or de la Jeunesse et des Sports, le Mérite Agricole et le diplôme du Comité Olympique International.

Fidèle au devoir de Mémoire, Paulette et Roger sont respectivement Président et Vice-président du Souvenir français de Neuilly et mandataires de la Fondation de la France Libre pour Neuilly et tous deux sont porte drapeau à toutes les cérémonies commémoratives, surtout celles concernant les Anciens de la France Libre.

Paulette a été nommé Chevalier de la Légion d’Honneur pour ses services militaires et civils. Depuis 1951, Paulette et Roger forment un couple remarquable, c’est pourquoi, je remercie le Président Serge Guillemot d’avoir bien voulu me faire l’honneur de vous remettre l’Etoile d’Or de l’Etoile Civique, en ce lieu qui est le club des Français de la France Libre et donc le Club du Souvenir.

 


 

fflmarie-kegel

Marie-Anne MARTIN DE KEGHEL

 

Vous êtes née le 9 mai 1950 dans une ville bien connue de la Côte d'Azur. Le jour de votre naissance il s'est passé un événement considérable : M. Robert SCHUMANN, Ministre des Affaires Etrangères a lancé l'idée d'une communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA). Il amorçait ainsi le rapprochement franco-allemand et l'Union Européenne, 5 ans seulement après la 2e Guerre mondiale. C'est pourquoi le 9 mai est devenu le jour de célébration de l'Europe. Votre anniversaire est désormais une date historique pour tous les européens.

Mais reprenons le cours de votre existence. Après de bonnes études primaires et secondaires, vous vous intéressez aux études juridiques et comptables. Tout à tour, cous occupez les fonctions de secrétaire juriste puis d'assistante dans des cabinets d'avocats et d'expertises comptables.

En 1980, vous devenez chef d'agence du Crédit Social des Fonctionnaire d'abord à Annecy puis à Paris.

A partir de 1982, vous participez aux côtés de votre mari Serge, à la création de l'Association de Promotion Travail et Handicap (APTH) ainsi que celle d'APTH emploi qui est l'une de ses filiales associatives. Ces deux associations ont pour vocation de venir en aide aux personnes en arrêt maladie de longue durée, aux adultes en situation précaire, aux gens les plus éloignés de l'emploi, à la mise en oeuvre d'emplois de travailleurs handicapés au sein d'entreprises et à l'accueil de personnes très éloignées de l'emploi.

Depuis 1992, vous avez contribué, en tant que directrice de l'APTH, à l'entrée ou au retour à l'emploi de 2500 personnes et préparer à l'emploi un nombre équivalent de demandeurs. Ces résultats sont éloquents et témoignent de votre engagement pour la prise en compte du handicap et la défense des plus démunis. Confrontée à la gestion compliquée d'une association débordante d’activité, vous n'hésitez pas à retourner sur les bancs de l'université pour compléter votre formation en matière d'ingénierie de la gestion.

Mais votre action au service d'autrui ne se limite pas au champ social, vous oeuvrez sur le plan humanitaire et caritatif en vous intéressant aux bourses d'études d'enfants d'Asie.

Votre combat incessant contre le handicap, et en faveur des personnes les plus démunies et de la jeunesse en difficultés, a retenu l'attention du comité des promotions de l'Etoile Civique qui a décidé de vous décerner la médaille de Vermeil.

 


 

fflgrkergel

Serge MARTIN DE KEGHEL

 

Vous êtes né le 6 mars 1939 dans un village du Loiret quelques mois avant la déclaration de la guerre de la France et de l'Angleterre à l'Allemagne fasciste et déjà envahissante. Après de bonnes études primaires et secondaires, vous vous orientez vers la profession d'instituteur en 1961, c'est-à-dire quelques mois avant la fin de la guerre d'Algérie.

Ce noble métier que les hussards noirs de la République vous ont enseigné. Vous allez l'exercer de 1961 à 1967 dans différentes affectations de poste.

En 1957, vous avez décidé d'approfondir vos connaissances dans le domaine de l'Education et de la Pédagogie en suivant une formation de psychologue scolaire pendant 2 ans. Reconnu comme psychologue scolaire par le Ministère de l'Education Nationale en 1969 vous avez exercé cette nouvelle fonction dans des établissements scolaires tout en poursuivant des études universitaires dans le domaine de la Pédagogie et de la Psychologie de 1969 à 1972.

Vos nouvelles connaissances acquises dans le domaine de la psychologie vous ont permis d'aborder l'exercice d'un métier difficile, celui de psychothérapeute en centre Médico Psycho Pédagogique. Parallèlement à cette activité psychopédagogie vous allez déployer une activité sociale importante, en qualité de Secrétaire Général du Crédit Social des Fonctionnaire tout d'abord, puis celle de consultant ensuite pour l'intégration professionnelle des personnes handicapées dans les entreprises non soumises à l'obligation d'emploi de ces personnes.

En 1991, allant plus en avant dans cette direction, vous créez l'association de promotion : Travail et Handicap (ATPH) dont l'objet social est de favoriser l'intégration de personnes handicapées en milieu ordinaire de travail. Cette association, toujours en activité, participe à la préparation à l'emploi et aux placements des travailleurs handicapés au sein d'un CAP emploi.

Comme vous êtes soucieux de formation pour les autres, mais aussi pour vous-même, vous n'hésitez pas de 1992 à 2001, à suivre les cours de formation du Centre National des Arts et Métiers. Au terme de ce cursus vous obtenez le diplôme d'ingénieur en organisation. Cette formation vous a facilité la gestion d'une activité associative complexe dans la mesure où elle touche à l'handicap. L'association de gestion des fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées vous a accueilli en tant que délégué régional. Les personnes handicapées qui ont pu bénéficier de votre expertise et de votre aide se comptent par milliers dans plusieurs départements.

Ce sont pour des raisons fiscales que votre association APTH a du se transformer en sarl «AD Conseil» dont vous êtes le gérant non salarié pour bien afficher le but non lucratif de votre société naissante. Il est bon de noter que malgré des exercices budgétaires excédentaires, votre société n'a distribué aucun bénéfice depuis sa création.

Présent dans le champ social vous l'êtes aussi sur le plan humanitaire en finançant les études d'enfants d'Asie depuis 1989. Votre participation à des association philosophies humanistes est connue, de même que celles au sein d'associations de voyages et de sorties culturelles.

Miguel de UNAMUNO disait : “plus je suis moi-même et à moi-même plus je suis aux autres. De la plénitude de moi-même je me tourne vers mes Frères et ils entrent en moiª.

Pour toutes ces raisons et notamment pour le dévouement et le civisme dont vous avez fait preuve, et que vous continuez à le faire bien qu'en retraite, en faveur des personnes handicapées, il a été décidé de vous attribuer la médaille d'Or de l'Etoile Civique.

 


 

fflmicaelli2

Charles MICAELLI

 

D'origine Corse, vous êtes né à Toulon le 23 juillet 1941 en plein conflit de la 2e guerre mondiale. Le jour de votre naissance, l'aviation italienne a attaqué un convoi naval anglais en méditerranée au large de Malte et lui a infligé des pertes sérieuses en coulant plusieurs bateaux.

Fils de militaire de carrière, vous allez ensuite voyager au gré des affectations de votre père. Le Var d'abord puis l'Algérie ensuite ou vous faites vos études secondaires au lycée technique d'Hussein Dey. Vous y obtenez votre CAP puis votre BEI de modeleur mécanicien.

C’est en Algérie que vous découvrez l'une de vos passions sportives : le Judo et le Jiu jitsu. Vos premiers débuts de judoka se font à l'école de Police d'Hussein Dey en 9157.

L'âge du service militaire arrivant, vous êtes engagé volontaire en Algérie et participez aux opérations de maintien de l'ordre de 1961 jusqu'à l'indépendance de l'Algérie en 1962. Ceci vous vaudra la carte d'ancien combattant, la médaille commémorative de la guerre d'Algérie et le témoignage de reconnaissance de la Nation.

Pendant votre service armé en Algérie, vous avez continué à poursuivre votre formation de judoka et vous vous êtes orienté vers l'enseignement de cette discipline sportive à la jeunesse algérienne dans le cadre des sections administratives urbaines (SAU).

Vous êtes démobilisé le 14 mai 1963 et vous regagnez la Corse où vos parents se sont établis depuis le départ en retraite de votre père. Mais la Corse n'offrant pas de débouchés professionnels pour vous, vous êtes contraint une nouvelle fois de vous expatrier. Ce sera le départ d'une nouvelles vie à Caen tout d'abord ou vous renouez avec le judo en l'enseignant dans un club de cette ville, et avec les études professionnelles en obtenant le diplôme de technicien en matières plastiques. Une fois ce diplôme en poche, vous vous installez à Marseille en 1965 et vous faites la connaissance de votre épouse, Corse comme vous. De cette union naîtra votre fils actuellement officier marinier de la Marine Nationale. Bénéficiant de votre savoir faire dans le domaine des matières plastiques, vous construisez plusieurs voiliers pour le compte de chantiers navals et surtout pour votre plaisir personnel que vous avez appelé “Pauvre Diable“.

La rencontre avec un ami d'enfance et judoka de surcroît, à Marseille, va être déterminante pour la suite de votre carrière professionnelle. Cet ami vous parle de son métier de directeur de pompes funèbres et vous incite à l'imiter. C'est alors pour vous le début d'une nouvelle carrière. D'employé thanatopracteur au départ, vous allez gravir tous les grades pour devenir directeur de société des pompes funèbres à Toulon puis à Bastia jusqu'à votre départ à la retraire en 2004.

Mais pendant toutes ces longues années d'exercice professionnel, vous avez continué à oeuvrer en qualité de dirigeant régional de la Fédération Française de judo et créateur de clubs de judo, de Jiu Jitsu et d'autres arts martiaux japonais où vous enseignez ces disciplines sportives, étant ceinture noire.

La Fédération Française de judo a récompensé tous vos efforts en vous décernant sa Médaille d'Or et le Ministère de la Jeunesse et des Sports sa Médaille de Bronze.

Marin de plaisance, vous vous êtes intéressé au développement de ce type de navigation et êtes devenu le Président de la Fédération des associations de plaisanciers de la Corse depuis 2001, adhérent à l'Union Nationale des associations de Navigateurs.

Toujours disposé à rendre service, vous avez oeuvré en tant que co-patron du canot de sauvetage du vieux port de Bastia pendant des années et participez au sauvetage de nombreux bateaux et de naufragés. La Société nationale de Sauvetage en Mer vous a rendu hommage en son temps.

Membre d'associations philosophiques humanistes, vous participez aux oeuvres d'entraide aux personnes malades ou en fin de vie.

Reconnaissant vos qualités de courage, de civisme et de dévouement, l'Etoile Civique va vous décerner avec joie sa Médaille d'Or.

 

 


 

DISTINCTIONS SPECIAL JEUNES

 


 

fflyannick

BAUDRY Yannick

 

24 ans. Après des études de collaborateur d’architecte,  et un diplôme de dessinateur en Architecture avec l’Ordre des Architectes, il se dirige vers une autre voie et entre à  l’école des Gobelins où il passe un bac pro avec mention dans la chaîne des Arts Graphiques.

Sa passion est le web  et l’informatique, ainsi que le dessin.

Depuis de nombreuses années, Yannick suivait ses parents dans le milieu du bénévolat et humanitaire, les manifestations à l‘Etoile Civique, puis la Fondation du Maréchal de Lattre avec la quête sur la voie publique et la tombola, ainsi qu’à la Ligue Universelle du bien Public.

Pour vous encourager à continuer dans cette voie associative et ne pas l’oublier malgré les vicissitudes de la vie, l’Etoile Civique est heureuse de vous remettre sa médaille de Bronze.

 


 

ffl-cochin2

COCHIN Adeline

 

26 ans. Après des études dans le monde pharmaceutique à la faculté de médecine Necker-Paris, vous passez votre diplôme d’Etat de docteur en pharmacie à l’université Descartes-Paris IV. Vous continuez par un master spécialisé en Management International Agro-Alimentaire, pour vous diriger dans l’industrie pharmaceutique.

Depuis 2003, vous organisez des activités pour les enfants handicapés au Centre St Jean de Dieu. Depuis 2006, avec l’Association Aide Asie, dont vous êtes la co-fondatrice, vous organisez des missions d’actions médicales, levée de fonds, gestion des équipes, pour les pays asiatiques tels le Cambodge, le Vietnam, les Philippines, etc. Vous travaillez de concert avec votre frère ici présent ainsi qu’avec votre mère dans de nombreuses manifestations caritatives.

L’Etoile Civique est heureuse de vous remettre sa médaille de bronze, et vous engage à continuer vos missions humanitaires, qui seront de plus en plus utiles dans le monde actuel emprunt de nécessiteux toujours croissants.

 


 

fflcochinfamille

COCHIN Philippe

 

27 ans. Après un Deug en philosophie, vous entrez à l’ISG, afin d’y préparer un web design. La première année dans le domaine gestionnaire de projet, puis la deuxième année la publicité sur le web et le marketing.

Depuis 2007, vous êtes également présent dans l’Association Aide Asie avec votre mère et votre sœur. Vous intervenez donc dans les pays asiatiques afin d’aider avec du matériel médical et levée de fonds pour les dispensaires et centre de soins.

Vous êtes également dans l’association Hôpital du père Auguste Nidfo au Cameroun, les Amis des Malades de l’Hôpital Cochin, et Face au Monde, association qui s’occupe de la chirurgie de reconstruction des visages d’enfants.

Pour toutes ces actions que nous vous encourageons à poursuivre, l’Etoile Civique est particulièrement heureuse de vous remettre sa médaille de Bronze.

   


 

TEISSIER Emilie

 

emilie-teisierAprès un BAC scientifique,vous avez conjointement passé votre diplôme d’aptitude aux fonctions d’animateur et votre diplôme d’Etat d’infirmier. Vous continuez vos études à l’université pour y acquérir une spécialité. Vous y avez reçu votre diplôme universitaire sur les maladies tropicales. Vous avez passé vos enseignements professionnels dans les urgences des hôpitaux, ainsi que dans les centres de rééducation pour les tétra et paraplégiques. Votre engouement pour l’humanitaire vous pousse à partir sur des chantiers à l’étranger avec les ONG.

C’est d’ailleurs sur un encadrement de personnes âgées en Guadeloupe que vous n’avez pu être des nôtres ce soir.

Pour votre engagement et votre parcours déjà prometteur, l’Etoile Civique est heureuse de vous remettre sa médaille de Bronze.

 

 

 


 

 

 

  fflgroupe3



 

 

La réunion se termine par une photo de groupe, ainsi qu'une vibrante Marseillaise sous la direction de nos ténors Jean-Paul PREZIOSI et Jean-Paul IMBACH, Marseillaise reprise bien sur par l'ensemble de l'assemblée.

 

  fflmarseillaise2

fflmarseillaise

fflgroupe

 

fflgroupe2

 

Commenter cet article