ASSAAD Ahmad

Publié le par Etoile civique

ASSAAD Ahmad
Cela fait plus de 20 ans que je vous connais, et je vous ai toujours connu à l’écoute des autres. Vous portez souvent secours à des personnes dans la gène, tant sur un plan moral que matériel.
Vous êtes né au Liban, et après vos études secondaires à Tripoli, vous venez en France faire vos études universitaires à Montpellier en 1975. Vous obtenez votre diplôme de Docteur en pharmacie à la faculté de Pharmacie de Montpellier en 1980, et vous Passez brillamment votre D.E.S.S. (Diplôme d’Etudes Supérieures Sspécialisées) en cette même Faculté, en 1983.
Après plusieurs stages dans des laboratoires et pharmacies, vous reprenez à votre compte une officine de pharmacie à Pantin. Le centre commercial proche s’ouvrant, vous décidez de vous agrandir en vous y installant. Depuis ce jour, vous y êtes toujours resté.
Votre engagement dans la vie associative et syndicale est dans la suite des choses, vous adhérez à l’Union des Pharmaciens de France, et vous devenez également membre de l’association médicale Libanaise. Votre engagement local vous porte à être délégué syndical de Pantin-Pré-St-Gervais.
Nombreuses sont les personnes que vous aidez en réglant leur dossier, leur apportant même les médicaments à domicile, pour ceux qui ne peuvent se déplacer.
Mais votre humanisme ne vous laisse pas indifférent, et lors des conflits que nous avons connus au Proche-Orient, vous vous impliquez dans l’aide humanitaire en recueillant des médicaments, matériels et dons pour ces démunis fragilisés par des luttes fratricides. Vous faites alors partie du Comité de Secours Libanais, de façon à mieux aider les personnes.
C’est dans cet esprit, tout d’abord conforme au serment professionnel que vous avez prononcé après votre diplôme, puis dans votre implication dans la cité et dans les plus grandes causes humanitaires, que l’Etoile Civique se doit aujourd’hui de vous remettre son Etoile d’Argent.
Nul doute qu’elle sera flamboyante jusqu’au Liban, réunissant ainsi vos deux pays de cœur.

Commenter cet article